Gergo Borlai ou la leçon hongroise

Nous vous avons déjà présenté Gergo lors d’un duo avec Nicolas Viccaro, le voici en solo cette fois lors des Drums Chelles Sessions 5.

Premier extrait de sa prestation ouvrez grand les oreilles, le monsieur n’est pas venu pour plaisanter…

Nous essaierons de lui consacrer un reportage lors de sa prochaine venue en France, il nous l’a promis.

 

 

4 Réponses pour Gergo Borlai ou la leçon hongroise

  1. germain 29 décembre 2013 à 22 h 47 min

    Il est clair que borlai envois carrément la technique , et j’adore énormément les son qu’il a fait ( notamment POP ), mais je trouve sa trop ennuyant , il n’y a pas de relief , c’est tout debout tout le temps . Un mec comme Damien Schmitt , je le trouve 10 fois plus interessant …

    Répondre
  2. stéphane 21 décembre 2013 à 13 h 56 min

    on parle toujours de weckl, minneman, donati, thomas lang mais ce monsieur Borlai possède à mon sens la plus grosse technique actuelle! un énorme groove, un feeling et pas une machine… le son est énorme et qu’elle rapidité, c’est lui le fils naturel de billy cobham lol

    Répondre
  3. Edouard Marza 20 octobre 2013 à 20 h 26 min

    Gergo Borlai je l’ai vu jouer pour la première fois à la BagShow de Paris en 2012, puis à celle de Marseille en 2013 et depuis j’écoute tout ce qu’il fait, voilà un batteur d’une grande classe parmi les meilleurs du monde ! Je suis profondément admiratif de son jeu.

    Répondre
  4. LudovicDanis 17 octobre 2013 à 11 h 18 min

    La seconde moitié fait vraiment très très mal.
    Je l’avais déjà vu il y a deux ans à Perpignan pour une master class, tout aussi impressionnante !

    Répondre